• Rouge

    Rouge

    Résumé : Matt Louvier, ancien chercheur ayant fait une découverte stupéfiante, va voir sa vie bouleversée entre son amour fou pour Marie, amnésique suite à un accident, et son désir pour Adelyse, une jeune femme moderne et libérée qui pourrait être sa fille. Le destin de ces différents personnages va se recouper avec celui de leurs familles, de leurs amis et celui de jeunes victimes retrouvées égorgées, portant toutes un caducée tatoué sur la cheville.
    Quel lien unit toutes ces personnes si différentes ? Qui est le tueur au caducée ?

     

    Auteur : Sylvie Grignon

     

    Genre : Policier et Thriller

     

    Date de sortie : 25 décembre 2017

     

    Éditions : Evidence Editions

     

    Note : 20/20 Coup de cœur 

     

    Rouge

    Wow, wow, wow… Chapeau bas Sylvie Grignon !

     

    Ce roman policier est le roman le plus compliqué que j’ai eu à lire pour le moment mais attention,

     

    je dis compliqué dans le sens complexe et non dans le sens incompréhensible !

     

    Car contrairement à certains thrillers qui sont parfois très mal organisés, ce roman est réglé à la seconde près.

     

    On suit plusieurs personnages et même si on ne comprend pas tout de suite le lien entre chaque personnage,

     

    tout devient de plus en plus claire.

     

    Adelyse, la jeune femme pétillante.

     

    Matt, anciennement scientifique reconverti en médecin, aigri et mystérieux.

     

    Louis, le charmant chirurgien, seul mais sexy.

     

    Hortense, femme de Matt, stricte et un peu coincée.

     

    Marie, assistante sociale mais amnésique.

     

    Adélaïde, ex-femme de Matt et bien sûr le trio de policiers Antoine, Karim et Sabrina.

     

    Antoine est un excellent policier et accompagné de son co-équipier Karim, rien ne peut les arrêter

     

    mais si on y ajoute Sabrina, la jeune policière douée en informatique, là impossible que ce tueur au caducée s’en sorte…

     

    Je me suis rapidement attachée à ce trio, je l’ai trouvé très dynamique et touchant.

     

    Ils s’entre-aident et agissent comme une petite famille.

     

    J’ai aussi beaucoup aimé le personnage d’Adelyse, que j’ai trouvé très pétillante.

     

    Je trouve qu’elle apporte quelque chose de frais à l’histoire, une pointe de fun.

     

    Je ne pourrais pas vous en dire plus sur l’histoire car elle est beaucoup trop longue

     

    et que je ne voudrais pas vous gâcher le plaisir de découvrir cette histoire et ces personnages.

     

    Ce que je peux vous dire, c’est qu’il y a des meurtres, du sexe, du complot, de la médecine,

     

    des secrets, des accidents, des sectes et bien plus encore !

     

    Ce roman est plein d’action, de surprises et surtout tout se rejoint !

     

    Chaque pièce du puzzle a sa place et j’ai été fascinée par la complexité de ce roman.

     

    On ne se doute absolument pas de ce dans quoi on met les pieds.

     

    J’ai trouvé la plume de l’auteure simple mais prenante, elle connaît son sujet

     

    et n’a aucun souci à expliquer des choses très scientifiques avec des termes compréhensibles de tous.

     

    C’est un roman très abouti et très travaillé.

     

    J’ai voulu faire une sorte de tableau d’enquête pendant ma lecture

     

    mais impossible d’y arriver avant de connaître tous les éléments, ce qui n’arrive pas avant la dernière page du roman.

     

    Je suis allée de surprise en surprise et j’ai adoré ça.

     

    Toujours plus de surprises et de questions.

     

    Je vous recommande vivement ce roman et j’aimerais beaucoup lire les autres « couleurs »

     

    pour suivre les aventures d’Antoine Bourgnon.

     

    Pour terminer je tiens encore une fois à féliciter Sylvie Grignon pour ces 420 pages que j’ai dévoré

     

    et merci à Evidence Editions pour l’envoi de ce roman.

     

    Je suis prête pour d’autres aventures et j’espère que ma chronique vous aura donné envie de découvrir ce roman rempli de mystères !

     

    Sachez qu’un petit carnet peut faire une grande différence… 

     

     

    Bonne lecture !

     

     

    Belinda 

    « MagmellLa poupée aux yeux de verre »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :