• La gratitude qui guérit

    Résumé : La gratitude, c'est être reconnaissant de ce que l'on reçoit. Mais c'est aussi une disposition de l'esprit, une attitude que l'on choisit d'adopter envers la vie, les événements, les souffrances. Une qualité à cultiver. Un état de grâce à retrouver. Christine Angelard constate quotidiennement auprès de ses patients que les blessures de l'âme provoquent de profonds déséquilibres du corps qui ne peuvent pas toujours être traités par des médicaments. A contrario, en apprenant à cultiver la gratitude, nous parvenons à influencer l'équilibre du système nerveux et la santé en général, et ressentons un sentiment de bien-être durable. Forte de ses années de pratique en santé globale et en médecine traditionnelle chinoise, Christine Angelard s'est intéressée aux vertus thérapeutiques de la gratitude et a mis au point une méthode facile et accessible basée sur la technique de guérison des cinq blessures de l'âme, de l'EFT (Emotional Freedom Techniques) et celle de la tradition hawaïenne du Ho'oponopono. Ce faisant, nous avançons alors sur ce chemin de gratitude, où la guérison passe par l'ouverture à notre vraie nature, celle du coeur.

     

    Auteur : Dr. Christine Angelard

     

    Genre : Développement personnel

     

    Date de sortie : 7 Février 2019

     

    Éditions : Editions Eyrolles

     

    Note : 18/20

     

    La gratitude qui guérit

    Pour commencer, j’aimerais vous préciser que votre appréciation de ce livre dépendra uniquement de vous

     

    et de votre ouverture d’esprit.

     

    Dans un premier temps, le Dr. Angelard explique que la parole est puissante et à quel point elle peut avoir une influence sur nous.

     

    Elle nous parle un peu de son parcours professionnel et de la médecine chinoise qu’elle a étudié.

     

    Je vais être totalement honnête, cette partie du livre est celle qui m’a le moins plu.

     

    Je la trouvais parfois un peu barbante.

     

    Je n’ai pas vu l’utilité de toutes les explications et résultats de recherches qui y sont présentés.

     

    Mais à partir du chapitre 4, ça devient de plus en plus intéressant

     

    . On nous dit d’abord qu’il faut faire le ménage pour enfin être en paix et de pouvoir exprimer sa gratitude.

     

    Le Dr. Angelard nous explique alors les 5 grandes blessures de l’âme qui sont :

     

    la blessure de rejet, d’humiliation, de trahison, d’injustice et l’abandon.

     

    Chaque blessure est expliquée et le Dr. Angelard nous donne un ou plusieurs exemples pour chaque cas.

     

    J’ai trouvé ça très bien de pouvoir avoir un exemple pour chaque cas.

     

    Les témoignages sont tous très touchants et si vous êtes une personne qui a connu des choses difficiles,

     

    vous serez forcément touché ou vous vous reconnaitrez peut-être dans l’une des situations.

     

    Dès que vous aurez identifié votre blessure, le Dr. Angelard vous proposera différentes manières de commencer à les guérir.

     

    Je dis bien commencer car c’est un travail à faire sur soi et que la durée de ce travail varie selon vos problèmes

     

    donc si vous souhaitez réellement guérir, prenez le temps qu’il vous faut !

     

    Elle nous explique alors les différents types de lettres de remise.

     

    La parole est également un moyen de guérir ces blessures

     

    mais le Dr. Angelard nous explique également qu’elle peut avoir un effet destructeur sur nous et notre entourage.

     

    Elle donne encore une fois des exemples très utiles qui je pense en feront réfléchir certains…

     

    La dernière technique dont elle nous parle est l’EFT revisitée par la technique Ho’oponopono,

     

    ou la Méthode automatique de nettoyage émotionnel et de pardon.

     

    Cette méthode nous montre encore une fois le lien entre la parole, les émotions et les différents organes de notre corps.

     

    Si vous ne connaissez pas la technique Ho’oponopono, je vous invite à vous renseigner à ce sujet

     

    car c’est une méthode très intéressante et facile à appliquer.

     

    Puis arrive enfin une partie d’exercices pratiques, je pense que c’est ce que vous attendiez

     

    et franchement je les ai trouvés très simples.

     

    Encore une fois je pense que la difficulté à appliquer ces conseils dépend de chacun.

     

    Au final, je dirais que ce livre donne de très bons conseils, que je pense mettre en pratique très prochainement,

     

    pour vous guider vers l’art de la gratitude.

     

    L’art de la gratitude est une thérapie spirituelle que vous pouvez mettre en pratique tous les jours de votre vie.

     

    La fin du livre comporte des annexes pour vous aider à mettre en pratique tous les conseils donnés,

     

    ce que j’ai trouvé vraiment très utile et bien fait.

     

    Je pense sincèrement que pour une personne non expérimentée, qui voudra s’ouvrir à de nouvelles choses

     

    et peut-être guérir une blessure, trouvera l’utilité de ce livre.

     

    Mais pour une personne qui a déjà certaines connaissances en développement personnel

     

    et qui aura déjà un état spirituel plus développé, si je puis dire, trouvera ce livre un peu simple.

     

    Dans les deux cas, je recommande tout de même ce livre et vous encourage à vous ouvrir à ce type de pratiques !

     

    Ce vous sera bénéfique à vous mais également à votre entourage…

     

    Pour terminer je remercie les éditions Eyrolles et Babelio pour l’envoi de ce livre que j’ai grandement apprécié.

     

    Bonne lecture à tous !

     

    Belinda 


    1 commentaire
  • Résumé : Que peut-il y avoir de commun entre une fillette, un ex-taulard et une mère de famille ?
    "L'humanité en moins" met en scène trois personnages qui ont, à un moment de leur existence, perdu leur humanité aux yeux de la société. Trois personnages, trois récits parallèles, une même histoire. Un premier roman noir.

     

    Auteur : Karine Vivier

     

    Genre : Policier, Suspense et Roman noir

     

    Date de sortie : 4 Juin 2018

     

    Éditions : Auto-édité

     

    Note : 18/20

     

    Un roman, plusieurs points de vue, des meurtres, des kidnappings d’enfants et des personnages dont les vies vont se croiser.

     

    Pour un premier roman je dois dire que c’est très réussi !

     

    Dans cette histoire on suit donc le point de vue des parents d’une petite fille qui a été kidnappé,

     

    d’un homme qui a été emprisonné pour un crime commis sur une enfant et d’une enfant qui a une vie très compliquée.

     

    Je trouve le titre parfait pour ce roman car il tourne clairement autour de personnages

     

    à qui il manque cette part d’humanité que nous avons tous en nous.

     

    Les destins de ces trois personnages vont se croiser et se rejoindre pour de bonnes ou mauvaises raisons.

     

    Il y a un certain nombre de personnages mais la plume de l’auteure est assurée

     

    et c’est donc avec un certain plaisir que j’ai lu cette histoire complexe mais très bien menée.

     

    Le seul petit bémol est la fin du roman que je trouve trop rapide, pas assez développée et un peu brusque.

     

    Il y a beaucoup de souffrance dans ce roman et certains passages sont assez sombres.

     

    Certains personnages ont besoin de se reconstruire mais y arriveront-il ?

     

    Je trouve qu’au niveau de la construction de ce roman, l’intrigue est très bien menée

     

    mais certains personnages sont peu ou pas assez présents.

     

    On sait tout de suite qui sont les méchants et qui sont les gentils.

     

    Il n’y a pas vraiment de suspense à ce niveau-là mais j’avoue que l’histoire est entraînante et que j’avais hâte de connaître la fin.

     

    Si vous cherchez un bon roman noir, vous aimerez ce livre mais comme je l’ai déjà dit plus haut,

     

    je pense que la fin devrait être retravaillée pour que ce soit plus fluide.

     

    Un grand merci à Karine Vivier pour l’envoi de ce livre qui m’a pas mal pris aux tripes

     

    (le sujet n’est pas des plus joyeux, en même temps c’est un roman noir ^^).

     

    Je vous le recommande et bonne lecture à tous !

     

    Belinda 


    votre commentaire
  • Luke Alssama

    Résumé : 11:13 < Luke.Alssama > Bienvenue User407 

    11:42 < Luke.Alssama > La révolution est en marche, prépare-toi au combat.... 

     

    Commands : 

    < rejoindre la révolution >

    < renoncer à la révolution >

    < remettre à plus tard >

     

    11:42 < Luke.Alssama > à toi de décider

     

    Auteur : Matthieu Elhacoumo

     

    Genre : Science-fiction

     

    Date de sortie : 3 juin 2018

     

    Éditions : Auto-édité

     

    Note : 17/20

     

    Luke Alssama

    Le résumé ne dit pas grand chose sur l’histoire et je ne vais pas vous en dire beaucoup plus

    car j’ai adoré la découvrir sans avoir d’avant-goût. 

    Tout ce que vous devez savoir c’est que l’histoire tourne autour d’un personnage qui,

    comme vous vous en doutez, s’appelle Luke Alssama.

    Il va être choisi pour représenter son peuple et lancer une révolution car dans le monde dans lequel il vit,

    les apparences sont trompeuses et le gouvernement ne dit pas toute la vérité.

    Entre passé et présent, on suit le point de vue de Luke et de Marina.

    J’ai trouvé l’histoire très originale. C’était un mélange entre « Altered Carbon » (série), « Divergente », « Hunger Games »

    et le jeu « Detroit : Become Human ».

    Je suis fan de ces univers et de ces séries, films, livres et de ce jeu

    donc j’ai tout de suite adoré l’univers que Matthieu Elhacoumo met en place, petit à petit.

    Luke est un personnage courageux, intelligent et motivé.

    Il prend sa mission au sérieux mais sa rencontre avec Marina va le distraire de son objectif.

    Réussira-t-il à atteindre son objectif ? Arrivera-t-il à convaincre le peuple et à protéger les siens ?

    Ce sont les questions que je me suis posées et je dois dire que ce livre ne manque pas d’action.

    Pas de blabla inutile dans ce livre, on a une société qui ne fonctionne pas comme elle devrait

    et un héros qui veut sérieusement changer les choses et qui va risquer sa vie pour que ça change.

    Les personnages sont tous très attachants et on a envie de les voir s’en sortir.

    Je me suis sentie intégrée dans l’histoire et j’avais l’impression de faire partie de leur clan.

    Je voulais tout autant qu’eux que les choses changent car le monde que Luke nous dépeint est absolument horrible !

    Après avoir lu cette fin, je pense qu’il y aura évidemment une suite et je suis franchement très très impatiente de lire la suite.

    J’ai envie de savoir ce que Matthieu Elhacoumo nous réserve et de savoir ce qu’est arrivé à tous ces personnages.

    J’ai franchement bien accroché à ce premier tome et j’espère que la suite sera tout aussi bien.

    Dans un monde plein de mensonges, secrets, de manipulation et de nouvelles technologies, sauriez-vous vous adapter ?

    Pour terminer je souhaiterais remercier Matthieu Elhacoumo encore une fois pour cet envoi et sa confiance en moi !

    Je pense sincèrement que ce livre pourrait plaire à toutes les personnes qui ont aimé les différents univers

    que j’ai cité un peu plus haut.

    C’est une lecture rapide mais prenante et intense donc lancez-vous.

    Bonne lecture !

      

    Belinda 


    votre commentaire
  • Onanisme général

    Résumé : L’onanisme, ou plus vulgairement la « branlette », a longtemps été décriée comme synonyme de perversion. Mais comme beaucoup d’activités liées au sexe, le XXème Siècle a été beaucoup plus clément avec cette relation que l’on a avec notre main. Aller jusqu’à dire que l’onanisme s’est démocratisé, ce serait exagéré. C’est donc avec délice et justesse (parfois avec humour) que l’auteur se plonge dans cette pratique. Loin de n’être qu’un acte égoïste, l’onanisme pourrait bien s’avérer une véritable pratique sexuelle comme les autres, après lecture de ce recueil de 10 nouvelles !

     

    Auteur : Zeppo

     

    Genre : Recueil érotique

     

    Date de sortie : 28 Septembre 2018

     

    Éditions : Auto-édité

     

    Note : 20/20 Coup de cœur

     

    Onanisme général

    Lorsque Zeppo m’a parlé de ce recueil, je savais déjà qu’il allait me plaire.

     

    J’aime les gens et les choses atypiques et il est clair que l’on ne voit pas beaucoup de romans

     

    ou recueils sur le thème de l’onanisme, ou autrement dit la masturbation.

     

    C’est un thème comme un autre mais les gens ont souvent peur ou sont trop coincés pour aborder ce genre de sujets.

     

    C’est pourquoi j’ai complètement adoré ce recueil.

     

    Zeppo nous propose donc dix nouvelles.

     

    Chaque nouvelle concerne un autre personnage mais je peux vous dire que chaque nouvelle

     

    met en avant les points positifs de la masturbation et surtout la libération qu’elle procure.

     

    Que ce soient des adolescents, jeunes adultes, adultes, vieux, pauvres ou riches, peu importe.

     

    Que ce soit un plaisir partagé, en couple ou seul, ces personnages ont cherché à apprendre à se connaître eux-mêmes,

     

    à pimenter leur quotidien, à se détendre tout comme une autre personne fait du bricolage, de la peinture ou lit un livre pour se détendre.

     

    Ce recueil est l’expression même de la liberté sexuelle,

     

    il représente tout ce que tout le monde fait car c’est dans notre nature.

     

    Certaines personnes l’assument et d’autres beaucoup moins.

     

    Il n’y a aucun souci à garder son petit jardin secret

     

    mais ces histoires vous montrent clairement que cet acte n’est en aucun cas mauvais et qu’il est en effet pratiqué de tous.

     

    Je ne vais pas vous mentir, les histoires sont assez hots.

     

    Je pense que si vous êtes des habitués du blog, vous connaissez sûrement déjà mon avis sur les écrits de Zeppo

     

    et encore une fois je me répète mais cette plume est d’une fraîcheur et d’une chaleur à la fois.

     

    C’était une lecture très divertissante et plaisante.

     

    J’aurais pu lire encore dix nouvelles de plus s’il y en avait eu

     

    mais je dois dire que celles de Marc et d’Angélique m’ont beaucoup plu.

     

    J’ai mis en avant le côté fun et léger de ces histoires mais certaines histoires ont aussi un petit côté sombre.

     

    Les personnages ont parfois un certain manque de confiance en eux, sont parfois un peu différents des gens qui les entourent

     

    ou ont une certaine addiction mais même si ces personnages n’ont pas forcément toujours une vie facile, ils sauront se laisser aller.

     

    Attention, le langage est très explicite donc si les mots un peu crus ou francs ne vous plaisent pas, vous serez prévenus !

     

    Bref, dans l’ensemble c’est un très gros coup de cœur que je risque de relire de temps en temps

     

    dans des moments où j’aurais besoin d’une lecture sans prise de tête et divertissante.

     

    Pour terminer je remercie encore une fois Zeppo pour cet envoi et la super dédicace !

     

    C’est un très beau recueil rempli de beaux personnages et de belles valeurs.

     

    J’aime la diversité et j’ai hâte de lire le prochain roman que tu vas nous pondre.

     

    Maintenant si vous n’avez encore jamais lu les livres de cet auteur, je ne sais pas ce que vous attendez…

     

    Je vous les recommande tous sans exception.

     

    Bonne lecture et attention aux coups de chaud !

     

    Belinda 


    votre commentaire
  • Lena Wilder, carnet 2

    Résumé : Nouvelle alpha de la Horde, Lena a repris une vie normale. Le soir du bal de sa promo, une bagarre éclate et les derniers soutiens de Caldwell libèrent l'ancien dirigeant de la Horde. Lena capture l'un eux et apprend l'existence d'un mystérieux village, où repose peut-être le secret de son père... Épaulée par Gerry, Lucinda et Art, Lena se lance en quête du passé de sa famille. Mais la jeune alpha ignore que les plus implacables ennemis de son peuple sont sur ses traces.

    Nouvelle alpha de la Horde, Lena tente tant bien que mal de reprendre une existence normale, aux côtés de Gerry et de sa mère. Le soir du bal de sa promo, une bagarre éclate entre des lycéens très éméchés et homo sauvagus. La même nuit, les derniers soutiens de Caldwell, l'ancien dirigeant de la Horde, attaquent le Centre pour le libérer. Prévenue trop tard, Lena parvient juste à capturer l'un d'eux. Ce dernier lui révèle l'existence d'un mystérieux village où vivent les plus purs des hommes-vrais, où repose peut-être le secret de son père... Épaulée par Gerry, Lucinda et quelques membres de sa meute, Lena se lance sur les traces du passé de sa famille. Mais la jeune femme ignore qu'elle est suivie. Que se passera-t-il si les plus implacables ennemis de son peuple découvrent son origine ?

     

    Auteur : Johan Heliot

     

    Genre : Fantastique

     

    Date de sortie : 14 juin 2018

     

    Éditions : Lynks

     

    Note : 17/20

     

    Lena Wilder, carnet 2

    Après ce premier tome mouvementé, qui a d’ailleurs été l’un de mes coups de cœur,

     

    j’étais très impatiente de retrouver Lena et ses amis.

     

    Lena est toujours aussi badass mais on sent qu’elle a mûrit, qu’elle a grandi.

     

    Les découvertes qu’elle a fait dans le premier tome la poussent dans ce deuxième tome à faire des recherches

     

    sur ses origines et en particulier sur une légende de son peuple.

     

    Je voudrais éviter de vous en dire plus sur l’histoire en elle-même mais ce que je peux vous dire,

     

    c’est que je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer.

     

    Il y a beaucoup d’action, ce qui donne un certain rythme au récit et j’ai adoré ça.

     

    On en apprend de plus en plus sur Lena

     

    mais j’ai trouvé que les personnages secondaires de ce deuxième tome étaient un peu mis sur le côté.

     

    Gerry, la Horde et la mère de Lena ne sont plus au centre de l’histoire.

     

    Elle devra affronter de nouveaux ennemis, plus féroces et plus dangereux encore que ceux qu’elle a affronté dans le premier tome.

     

    Pour cela, elle ne sera pas seule. Son petit-ami et son équipe de choc seront là pour la soutenir.

     

    On sent une réelle complicité qui s’est développée entre Lena et Lucinda.

     

    Les personnages féminins sont au centre de l’histoire, l’ambiance est entrainante et vive.

     

    La plume de l’auteur est simple et le livre se dévore, on ne voit pas passer les chapitres.

     

      Je ne sais pas trop quoi vous dire de plus en dehors du fait que j’ai beaucoup aimé ce deuxième tome.

     

    C’est une histoire originale que j’ai beaucoup appréciée.

     

    C’était une très bonne lecture avec des personnages au caractère fort.

     

    Lena ne se laisse pas faire, c’est une vraie tête de mule, déterminée à protéger tous ceux qu’elle aime.

     

    Parmi ceux qu’elle aime il y a Gerry, et dans ce tome la température monte…

     

    On sent l’attachement, la confiance et l’amour entre ces deux personnages.

     

    Ça a fait ressortir un petit côté romantique dans l’histoire que j’ai beaucoup apprécié.

     

    Ça a ajouté une touche de légèreté au roman.

     

    Le seul minuscule point négatif de cette duologie est cette fin.

     

    Je trouve qu’elle est un peu expéditive et j’aurais aimé en savoir un peu plus sur la suite des évènements.

     

    Il y a un second point qui a su titiller ma curiosité et a m’a un peu perturbée.

     

    J’en parlerais un peu plus bas

      

    (dans ma partie de chronique avec spoil, mais ne vous inquiétez pas, je vous préviendrais avant d’entamer cette partie). 

     

    Le thème général de l’histoire est très intéressant et j’avoue que je ne m’attendais pas du tout à être emmenée sur ce chemin.

     

    L’auteur a su me surprendre et vous savez à quel point j’aime lire un roman plein de suspense et de surprises.

     

    En bref, je vous recommande cette duologie sans hésiter !

     

    Ce sont des romans pleins de suspense, d’humour et d’aventure avec des personnages forts et attachants.

     

    Le rythme et la plume de l’auteur rendent le lecteur complètement accro l’incitent à dévorer les pages sans modération.

     

    Pour terminer j’aimerais remercier les éditions Lynks pour l’envoi de ces deux romans.

     

    Je ne sais pas si une suite est prévue mais je dois dire que je ne serais pas contre une autre aventure avec Lena et Gerry.

     

     

     

     

     

     

     

    Je vais maintenant passer à quelques points que dont je ne pouvais pas parler sans spoiler donc ATTENTION AU SPOIL !

     

    Pour commencer, l’un des points qui m’a dérangé était la mort de Lucinda.

     

    C’était très flou et j’ai trouvé que Lena était un peu froide à ce moment-là.

     

    Je n’avais pas l’impression qu’elle était particulièrement attristée par sa mort.

     

    J’avais surtout l’impression que sa mort a été expédiée et recouverte par d’autres évènements par la suite.

     

    Comme si l’on cherchait à éviter de parler de sa mort.

     

    C’est seulement à la fin du roman que l’auteur évoque à nouveau la mort de ce personnage

     

    qui semblait pourtant très important et qui était au centre de l’histoire avec Lena.

     

    Les dernières pages du roman laissent penser qu’elle est peut-être encore en vie

     

    mais la réaction de Lena n’en est pas moins bizarre pour autant…

     

    De l’autre côté, j’ai complètement adoré la scène dans le tunnel avec les sauvagus transformés en zombies

     

    et le côté village d’anciens qui utilisent les plus jeunes pour être immortels.

     

    Comme je l’ai dit juste au-dessus, je pense que c’est une excellente duologie qui mérite d’être lue !

     

    Pour terminer j’aimerais encore une fois remercier les éditions Lynks et Bleuenn pour leur confiance et l’envoi de ces romans. 

     

    Bonne lecture !

     

    Belinda 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique