• Kaboul, mon amour !

    Résumé : Kaboul, mon amour : Pas facile d’être une femme de militaire, surtout quand ce dernier doit partir en Afghanistan pour plusieurs mois. C’est ce que vient de vivre Hélène, mariée à William depuis des années. Seulement, elle n’entend pas se laisser faire. Il a promis de lui faire un enfant et ce départ remettrait tout en cause. Les disputes n’ont rien changé, il est parti. Mais Hélène regrette très vite son comportement et l’absence de communication ne l’aide pas à se faire pardonner. Les relations à distance ne sont pas faites pour tout le monde. Surtout quand la jalousie s’en mêle. Heureusement la surprise qu’elle réserve à son soldat pour son retour saura, à coup sûr, faire oublier les mauvais moments de ces derniers mois. 

    L'amour ne dure qu'un été : Deux amies inséparables partent sur un coup de tête à Chypre pour oublier leurs déboires amoureux. Seul mot d'ordre du séjour : No man no cry ! Mais c'était sans compter que leur luxueux hôtel accueille au même moment des militaires arrivant de Kaboul, pour un sas de décompression. Le coup de foudre entre l'un d'eux et Isa est immédiat au point qu'elle en oublie le pacte conclu avec Caro. Ensemble ils profitent de chaque instant qui leur ait donné dans ce décor paradisiaque. Seulement, ont-ils la même vision de leur aventure amoureuse ?

    Auteur : Mélanie Tellier 

    Genre : Littérature contemporaine et sentimentale

     

    Date de sortie : 10 février 2018

     

    Éditions : Evidence Editions

     

    Note : 17/20

     

    Kaboul, mon amour !

    Ce livre comporte deux histoires.

     

    L’une suit la vie d’une femme de militaire lorsque son mari part en mission

      

    et l’autre suit la vie d’une jeune femme en vacances qui rencontre un militaire et en tombe follement amoureuse.

     

    Ce sont deux histoires courtes mais très prenantes !

     

    Dans la première histoire, nous suivons Hélène qui souhaite plus que tout fonder une famille avec William, son mari.

     

    Lorsqu’elle apprend la nouvelle pour la mission de William, elle est désespérée et suite à une dispute,

     

    ils ont un mal fou à communiquer.

     

    William est l’exemple typique du militaire, marié à son travail, fermé et surtout têtu !

     

    Hélène est douce, sensible et respecte totalement le métier de son homme.

     

    Malgré leur dispute, on sent une réelle complicité entre ces deux personnages et la fin est très touchante.

     

    J’ai beaucoup apprécié cette première histoire pour son côté doux et touchant.

     

    La deuxième histoire qui nous est proposée nous raconte l’histoire d’Isa.

     

    Son ex l’ayant trompé, elle se retrouve avec sa meilleure amie Caro dans un avion direction Chypre.

     

    Arrivée à leur hôtel, elles se rendent compte qu’elles sont dans un hôtel

     

    qui sert de sas de décompression aux militaires envoyés en mission en Afghanistan.

     

    Isa fait la connaissance d’un militaire et Caro fait la connaissance de plusieurs militaires.

     

    Isa et Luc vont vivre quelques moments intenses mais le retour en France se rapproche de jour en jour.

     

    Isa aimerait concrétiser cette relation mais tout ne va pas se dérouler comme prévu.

     

    J’ai beaucoup aimé l’ambiance légère de vacances dans cette histoire.

     

    Le style de l’auteure est plutôt agréable donc j’ai vraiment passé un bon moment.

     

    Je pense que si vous aimez les histoires courtes, la romance et les militaires, ce livre est fait pour vous.

     

    Le style simple de l’auteure rend la lecture très fluide et le thème choisi est assez original.

     

    Je vous recommande ce petit livre et je remercie encore une fois Evidence Edition pour l’envoi de ce livre. 

     

    Belinda-bblog


    votre commentaire
  • Cap pas cap : Rencontre sur le web

    Résumé : La rencontre est aujourd’hui difficile, chacun le sait. Je l’ai vécu et le raconte. Ce récit, « Cap pas cap », est la réalité de la rencontre amoureuse aujourd’hui, réalité de mes voyages dans le virtuel. Enfin virtuel… uniquement le temps de faire la connaissance de ces charmants princes que furent « What Else », « Clint » et autres « 007 ». Un voyage aux confins des sites de rencontres en ligne et de ce que j’y ai vécu. Du sexe, de l’humour avec des dialogues croustillants me menant parfois jusqu’à des situations totalement loufoques, des rebondissements au suspense inouï, voire improbable. Et puis… de l’amour ! Tout est vrai dans ce que je raconte.

     

    Auteur : Isadora Cordel

     

    Genre : Littérature contemporaine, développement personnel et témoignage

     

    Date de sortie : 21 mars 2018

     

    Éditions : Bergame

     

    Note : 18/20

     

    Cap pas cap : Rencontre sur le web

    « Tout est vrai dans ce que je raconte. »

     

    Ce roman/témoignage, nous plonge dans les aventures de l’auteure à la recherche de l’homme idéal sur le web.

     

    Isadora Cordel nous emmène avec elle à travers ces histoires, ces rencontres faites sur un site de rencontre.

     

    Les confidences complètement loufoques et parfois hilarantes nous aident à nous sentir proche de l’auteure.

     

    Ça nous donne l’impression d’être en compagnie d’une amie et de discuter de nos amours.

     

    Le début du livre est constitué de plusieurs petites anecdotes sur les rencontres faites

     

    et messages reçus sur les sites de rencontre.

     

    La deuxième partie du récit est plutôt centrée sur l’une des relations de l’auteure.

     

    Une relation qui va être plus sérieuse mais qui ne manquera pas de fun et de sensualité.

     

    Une rencontre sous le soleil et les palmiers accompagné de crème solaire et d’un bon cocktail.

     

    C’est la lecture parfaite pour votre moment de bronzette !

     

    Une lecture sans prise de tête, légère à la Bridget Jones et pleine de pep’s.

     

    J’avoue quand même avoir préféré la seconde partie du livre car on suit le développement d’une seule relation.

     

    J’aurais aimé savoir quel décision « Koryn » a prise à la fin du récit, suite à une certaine révélation…

     

    Je ne vous en dirais pas plus pour ne pas vous spoiler et je sais que la curiosité est un vilain défaut,

     

    mais c’est ce qui m’a un petit peu déçue à la fin.

     

    Petit warning tout de même car certaines scènes sont assez explicites…

     

    Si vous avez déjà été inscrit sur des sites de rencontres, vous savez comment se passent certaines rencontres,

     

    mais Isadora Cordel le raconte tellement bien et avec tellement d’humour que le livre se laisse dévorer sans qu’on ne le remarque.

     

    Si vous cherchez une lecture atypique, prenante, légère, émouvante, sincère et qui vous fera voyager,

     

    je vous le recommande sans hésiter !

     

    Je remercie encore une fois Isadora Cordel et les éditions Bergame pour l’envoi de ce livre. 

     

    Belinda-bblog 


    votre commentaire
  • Je viens de loin

    Résumé : L’épreuve fut difficile (Oh combien !), mais je l’ai surmontée… enfin presque, pas sans encombre, évidemment… 
    Je vais vous raconter mon AVC (avant, pendant, après) et le bouleversement, le tsunami qu’il a provoqué dans ma vie, dans nos vies. La famille, les amis et les collègues m’ont aidée… mais, vous le verrez, c’est à mon bébé que je dois la vie… Une formidable histoire d’amour est née entre ma fille et moi. 
    Tout ce que je n’ai pas pu dire, ou écrire… sur les relations avec mon mari, sur l’amour mystérieux, méconnu, presque idéal… je le confesse, ici. 
    Comment vous donner envie d’aller plus avant dans mon récit sans vous conter la toute fin de l’histoire ? Mais mon histoire est sans fin puisque mon existence n’est pas achevée ! Cependant, j’en ai tiré tant de leçons que je voudrais partager avec vous. Est-il possible que l’AVC soit le générateur imprévisible de ce modeste hymne à la vie ? Que ferions-nous sans espoir ? On peut considérer ce qui m’est arrivé comme la source inépuisable d’une magnifique aventure. Si vous saviez combien j’ai envie de vivre, de pouvoir faire ce que je n’ai pas pu entreprendre auparavant ! J’ai croqué, je croque encore, et je croquerai toujours la vie à pleines dents… 
    Alors, pourquoi pas vous ?

     

    Auteur : Claire Garcia-Deloffre

     

    Genre : Témoignage

     

    Date de sortie : 22 novembre 2017

     

    Éditions : éditions persée

     

    Note : 17/20

     

    Je viens de loin

    L’auteure nous livre un témoignage très touchant sur son vécu.

    Claire a eu un AVC et nous raconte de son point de vue, les batailles qu’elle a menées pour récupérer sa vie.

    Elle nous parle de son aphasie, de ses difficultés pour réapprendre à marcher et de ses relations avec sa famille, son mari et sa fille.

    Elle a rassemblé toute sa force et sa motivation pour retrouver sa vie d’avant.

    On en apprend beaucoup sur sa vie d’avant : la rencontre avec son mari, son métier en tant qu’enseignante etc...

    Ce petit livre est rempli de douceur, de conseils sur la vie et de tendresse.

    On sent tout l’amour que l’auteure a pour sa famille, son mari et sa fille.

    Les illustrations sont superbes et accompagnent le récit de la plus belle des manières.

    Le sujet de ce livre est un sujet très sérieux mais l’auteure a su le traiter avec légèreté et avec un discours plein d’assurance

    mais qui retransmet tellement d’émotions.

    J’admire le courage et la force mentale dont a fait preuve l’auteure.

    Elle nous parle de son vécu mais nous force aussi à nous remettre en question par rapport à notre vision du handicap.

    Les années qui ont suivies son AVC ont été un combat de chaque instant.

    Je n'ai pas grand chose de plus à vous dire car les mots de cet auteure seront beaucoup plus parlant que les miens.

    C'est pour cela que je vous recommande ce livre qui vous fera ouvrir les yeux et vous vous rendrez vite compte que 

    chaque instant de la vie est important. 

    Je remercie donc l’auteure de m’avoir contactée pour chroniquer son livre et les éditions persée pour l’envoi du livre.

    N.B : Voici l'une des illustrations du livre que je trouve très jolie et touchante, je tenais à vous la montrer car même si les mots 

    de l'auteure sont très forts, les illustrations transmettent elles aussi beaucoup d'émotions !

    Je viens de loin

    Bonne lecture !

     

    Belinda-bblog 


    votre commentaire
  • Disparue

    Résumé : Elle est votre meilleure amie. 
    Elle connaît tous vos secrets. 
    Et c'est ce qui la rend si dangereuse.

    Tout oppose en apparence Stephanie, une jeune veuve sans emploi qui partage son temps entre son fils Miles et la rédaction de son " blog de maman ", et Emily, une femme d'affaires sophistiquée et mariée. Elles s'entendent pourtant à merveille et ont noué, dans leur petite ville du Connecticut, une amitié aussi forte que celle qui lie leurs deux garçons de cinq ans. 
    Et lorsqu'Emily lui demande de récupérer son fils Nicky à la sortie de l'école, Stephanie accepte tout naturellement. Mais les jours passent et Emily ne revient pas. Insidieusement, Stephanie prend alors sa place auprès de Sean, le mari d'Emily. Car on peut toujours compter sur elle pour s'occuper d'autrui. De façon peut-être un peu trouble, ambiguë et excessive parfois. C'est aussi ce que semble penser l'ombre qui, cachée, épie Stephanie et Sean, bien décidée à ce que 
    chacun finisse par payer pour ses crimes.

     

    Auteur : Darcey Bell

     

    Genre : Thriller

     

    Date de sortie : 6 avril 2017

     

    Éditions : Hugo Thriller

     

    Note : 18/20

     

    Disparue

    J’avais extrêmement hâte de lire ce roman depuis l’annonce de la sortie du film.

     

    J’avoue avoir été un petit peu déçue…

     

    Je m’attendais à avoir un twist final qui… n’est jamais arrivé.

     

    En laissant ce point de côté, je considère ce roman comme un très bon thriller.

     

    J’adore les thrillers sur le thème d’une disparition.

     

    Ici nous avons deux femmes qui se lient d’amitié car leurs enfants sont amis.

     

    Stephanie est le genre de super maman qui s’occupe des goûters anniversaire, des matchs de football

     

    et qui organise des pyjama parties…

     

    Elle nous montre image de la maman parfaite, irréprochable, mais elle cache un sombre secret.

     

    Je ne vais pas vous spoiler car c’est un secret tout de même assez important dans l’histoire,

     

    mais ce que je peux vous dire c’est qu’elle est tout l’opposé d’Emilie.

     

    Emilie travailles dans la mode.

     

    Elle est toujours sûre d’elle et un jour elle disparaît.

     

    Le super twist de ce roman arrive assez tôt dans le roman

     

    donc je m’attendais à ce qu’il en ait encore un car je ne le trouve pas si ouffissime que ça…

     

    C’est un très bon retournement de situation, mais je n’ai pas vraiment été surprise.

     

     J’aurais aimé que l’auteure aille plus loin et en rajoute une couche.

     

    Malgré ce détail, j’ai trouvé le roman plutôt addictif, même très addictif.

     

    J’avais tellement hâte de connaître le fin mot de cette histoire que je n’ai pas réussi à lâcher mon livre.

     

    Les personnages sont parfois agaçants mais assez originaux et l’histoire de chaque personnage est assez surprenante en soi

     

    car on découvre des secrets de famille très croustillants !

     

    Je vous recommande ce roman si vous cherchez un bon thriller pour passer la soirée.

     

    Je remercie encore une fois les éditions Hugo Thrille et Célia pour ce service presse !

     

    Belinda-bblog 


    votre commentaire
  • La mort n'existe pas

    Résumé : Et si la fin du monde annoncée par les mayas avait réellement eu lieu sans qu'aucun d'entre nous ne s'en soit rendu compte ?

    21 décembre 2012 
    Et si la fin du monde annoncée par les mayas avait réellement eu lieu sans qu'aucun d'entre nous ne s'en soit rendu compte ? 
    Sur le toit d'un hôpital parisien, Léo Liberati laisse son regard se perdre sur la capitale illuminée. Tant de choses se sont passées en trois jours. Il monte sur le parapet et étend les bras. Son dernier regard est attiré par le cadran de l'horloge trônant sur l'église du quartier de Petit-Montrouge. 4h44. Finalement tout était écrit depuis longtemps, il lève les yeux et, tel un ange, s'envole vers les cieux avant de retomber, entrainant l'humanité avec lui. Et si la fin du monde avait bien eu lieu, sans qu'aucun être humain ne s'en rende compte ? 

    Ecrivain sans avenir, Léo Liberati est un père de famille rongé par la routine. Le matin du 19 décembre 2012, trois jours avant la fin du monde, sa vie bascule. 
    Suite à un accident dont les circonstances demeurent mystérieuses, Léo se réveille à l'hôpital et se retrouve accusé de meurtre. Fuyant les forces de police, il s'engage alors dans une quête de la Vérité qui le mènera bien plus loin qu'il ne l'avait espéré. Il y trouvera les clés de son destin, mais surtout une révélation sur l'origine du monde et une certitude : la mort n'existe pas.

     

    Auteur : Damien Eleonori

     

    Genre : Thriller, Policier, Suspense

     

    Date de sortie : 11 octobre 2018

     

    Éditions : De Saxus

     

    Note : 18/20

     

    La mort n'existe pas

    Je vous préviens, ce roman est très spécial.

     

    Si vous aimez les livres qui mélangent les genres, laissez-vous tenter car j’ai trouvé qu’en plus du thriller

     

    et du côté policier de ce roman, il y avait aussi un côté fantastique, paranormal et science-fiction.

     

    Dans ce roman on suit principalement l’histoire de Léo, qui est à la recherche d’une vérité.

     

    Je ne peux pas vous en dire plus sans vous spoiler

     

    mais ce que je peux vous dire c’est qu’on va suivre plusieurs personnages, beaucoup de personnages…

     

    Au début on est dans le flou total, les points de vue s’enchainent et on ne comprend pas vraiment ce qui se passe.

     

    L’auteur nous laisse dans le brouillard mais ce brouillard se dissipe au fur et à mesure qu’on avance dans l’histoire, rassurez-vous.

     

    J’ai adoré l’ambiance sombre et menaçante de ce roman dès les premières pages.

     

    L’auteur a un style très particulier qui facilite une immersion totale dans l’histoire.

     

    Je me suis prise au jeu et j’ai tenté de me créer une sorte de tableau d’enquêteur dans ma tête.

     

    Comme dans les séries policières, lorsque les enquêteurs recherchent un tueur en série.

     

    J’ai vite dévoré le roman en une soirée, c’était incroyablement addictif et bien écrit !

     

    Les vérités sont révélées au fur et à mesure et c’est un réel plaisir d’être surprise par la fin.

     

    Pour vous aider à savoir de quoi parle réellement ce roman je pourrais vous dire :

     

    meurtre, la vie après la mort, la religion, la fin du monde, dieu…

     

    Lorsque l’on rencontre tous les personnages de ce roman, on est un peu perdu

     

    mais j’ai adoré voir comment le chemin que chaque personnage emprunte les lient les uns aux autres.

     

    Pour terminer, je pense que votre appréciation de ce roman dépendra clairement de vous.

     

    Certains adoreront et d’autres non.

     

    Personnellement, je l’ai trouvé très divertissant, original, addictif et surprenant !

     

    Je remercie donc les éditions De Saxus pour l’envoi de ce roman et Babelio qui a organisé ce « masse critique » !

     

    Je voudrais aussi féliciter l’auteur qui a dû faire un certain nombre de recherches pour ce roman si élaboré et complexe. 

     

    Belinda-bblog


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique