• La poupée aux yeux de verre

     Résumé : Fabriquée en 1815 en Angleterre, après une vie d’ombre et de mystères, elle trouve désormais refuge chez un auteur. Après plusieurs nuits de confessions, il a commencé à écrire son histoire, parfois impossible à mettre en mots tellement l’horreur était insupportable. Il a quand même essayé de retranscrire au mieux ses mémoires. Bienvenue dans la tête d'une poupée. Ce n'est pas une simple poupée, c'est Mortifère.

     

    Auteur : Tony Perraut

     

    Genre : Terreur, Roman noir et Horreur

     

    Date de sortie : 31 octobre 2018

     

    Éditions : Auto-édité

     

    Note : 20/20 Coup de coeur

     

    La poupée aux yeux de verre

    Si vous aimez les thrillers psychologiques vous ne serez pas déçus.

     

    Entre rêves, hallucinations et réalité, Tony Perraut vous fait entrer dans la vie de Rose

     

    et de Mortifère, la poupée aux yeux de verre.

     

    J’ai trouvé le mélange entre suspense, horreur et gore très intéressant.

     

    Les chapitres sont très courts ce qui rend la lecture addictive et très fluide.

     

    On n’a pas le temps de s’ennuyer.

     

    Dans cette histoire on découvre donc l’histoire de Rose qui est une jeune fille maltraitée par son père

     

    qui l’enferme la plupart du temps dans une cage.

     

    Mortifère est sa seule amie depuis que sa sœur jumelle et elle ont été séparées.

     

    Les horreurs qu’elle vit au quotidien la détruisent petit à petit mais Mortifère,

     

    sa poupée, sera sa confidente et sa conseillère.

     

    L’histoire tourne autour de la vie de Rose et de la relation qu’elle a avec cette poupée.

     

    Je dois dire que je me suis rapidement laissé emporter par la plume de l’auteur.

     

    Des paroles fortes et remplies d’émotion avec une pointe de poésie.

     

    C’était une lecture très agréable en dehors des moments de tortures et du côté parfois un peu gore.

     

    L’histoire en soi est très troublante.

     

    Mortifère et Tony Perraut entrent dans votre tête

     

    et vous font revenir en arrière puis vous font avancer dans le temps.

     

    Avec tous ces flash-backs et ces évènements, on ne sait plus ce qui est vrai ou faux.

     

    Est-ce Mortifère qui nous manipule ?

     

    Elle nous parle et nous raconte son vécu.

     

    Est-ce un rêve ?

     

    Est-ce que Rose va se réveiller dans sa cage ?

     

    Est-ce que ce sont des hallucinations ?

     

    On se pose toutes sortes de questions et j’ai dévoré les pages pour arriver au dénouement final.

     

    J’ai trouvé l’histoire originale mais plus triste qu’effrayante.

     

    Les personnages m’ont beaucoup touchée.

     

    La douleur de Rose, sa fragilité et sa détresse se ressentent durant toute la lecture.

     

    J’ai eu pitié d’elle et cette fin m’a convaincue.

     

    Le talent de Tony Perraut n’est plus à prouver !

     

    Donc si vous cherchez un thriller psychologique, plein d’émotion avec un plume addictive et touchante n’hésitez pas.

     

    C’est un roman qui sort du lot et je ne sais pas ce que vous en pensez,

     

    mais personnellement je n’ai jamais aimé les poupées…

     

    Merci encore une fois à Tony Perraut pour ce service presse et pour cette superbe découverte !

     

    Je ne sais pas pour vous mais ça me donne envie de dévorer tous les romans de cet auteur.

     

    Bonne lecture et pensez à fermer les yeux de vos poupées avant d’aller vous coucher !

     

    Belinda 


    votre commentaire
  • Rouge

    Résumé : Matt Louvier, ancien chercheur ayant fait une découverte stupéfiante, va voir sa vie bouleversée entre son amour fou pour Marie, amnésique suite à un accident, et son désir pour Adelyse, une jeune femme moderne et libérée qui pourrait être sa fille. Le destin de ces différents personnages va se recouper avec celui de leurs familles, de leurs amis et celui de jeunes victimes retrouvées égorgées, portant toutes un caducée tatoué sur la cheville.
    Quel lien unit toutes ces personnes si différentes ? Qui est le tueur au caducée ?

     

    Auteur : Sylvie Grignon

     

    Genre : Policier et Thriller

     

    Date de sortie : 25 décembre 2017

     

    Éditions : Evidence Editions

     

    Note : 20/20 Coup de cœur 

     

    Rouge

    Wow, wow, wow… Chapeau bas Sylvie Grignon !

     

    Ce roman policier est le roman le plus compliqué que j’ai eu à lire pour le moment mais attention,

     

    je dis compliqué dans le sens complexe et non dans le sens incompréhensible !

     

    Car contrairement à certains thrillers qui sont parfois très mal organisés, ce roman est réglé à la seconde près.

     

    On suit plusieurs personnages et même si on ne comprend pas tout de suite le lien entre chaque personnage,

     

    tout devient de plus en plus claire.

     

    Adelyse, la jeune femme pétillante.

     

    Matt, anciennement scientifique reconverti en médecin, aigri et mystérieux.

     

    Louis, le charmant chirurgien, seul mais sexy.

     

    Hortense, femme de Matt, stricte et un peu coincée.

     

    Marie, assistante sociale mais amnésique.

     

    Adélaïde, ex-femme de Matt et bien sûr le trio de policiers Antoine, Karim et Sabrina.

     

    Antoine est un excellent policier et accompagné de son co-équipier Karim, rien ne peut les arrêter

     

    mais si on y ajoute Sabrina, la jeune policière douée en informatique, là impossible que ce tueur au caducée s’en sorte…

     

    Je me suis rapidement attachée à ce trio, je l’ai trouvé très dynamique et touchant.

     

    Ils s’entre-aident et agissent comme une petite famille.

     

    J’ai aussi beaucoup aimé le personnage d’Adelyse, que j’ai trouvé très pétillante.

     

    Je trouve qu’elle apporte quelque chose de frais à l’histoire, une pointe de fun.

     

    Je ne pourrais pas vous en dire plus sur l’histoire car elle est beaucoup trop longue

     

    et que je ne voudrais pas vous gâcher le plaisir de découvrir cette histoire et ces personnages.

     

    Ce que je peux vous dire, c’est qu’il y a des meurtres, du sexe, du complot, de la médecine,

     

    des secrets, des accidents, des sectes et bien plus encore !

     

    Ce roman est plein d’action, de surprises et surtout tout se rejoint !

     

    Chaque pièce du puzzle a sa place et j’ai été fascinée par la complexité de ce roman.

     

    On ne se doute absolument pas de ce dans quoi on met les pieds.

     

    J’ai trouvé la plume de l’auteure simple mais prenante, elle connaît son sujet

     

    et n’a aucun souci à expliquer des choses très scientifiques avec des termes compréhensibles de tous.

     

    C’est un roman très abouti et très travaillé.

     

    J’ai voulu faire une sorte de tableau d’enquête pendant ma lecture

     

    mais impossible d’y arriver avant de connaître tous les éléments, ce qui n’arrive pas avant la dernière page du roman.

     

    Je suis allée de surprise en surprise et j’ai adoré ça.

     

    Toujours plus de surprises et de questions.

     

    Je vous recommande vivement ce roman et j’aimerais beaucoup lire les autres « couleurs »

     

    pour suivre les aventures d’Antoine Bourgnon.

     

    Pour terminer je tiens encore une fois à féliciter Sylvie Grignon pour ces 420 pages que j’ai dévoré

     

    et merci à Evidence Editions pour l’envoi de ce roman.

     

    Je suis prête pour d’autres aventures et j’espère que ma chronique vous aura donné envie de découvrir ce roman rempli de mystères !

     

    Sachez qu’un petit carnet peut faire une grande différence… 

     

     

    Bonne lecture !

     

     

    Belinda 


    votre commentaire
  • Magmell

    Résumé : Découvez les mystères de la nature et ses créatures improbables avec le Deep See Aquarium Magmell !

    Keitaro Amagi est un jeune homme passionné par les océans. Enfant, son père lui a transmis cette fascination pour ces mondes mal connus. Devenu adulte, il répond alors tout naturellement à une embauche pour devenir simple balayeur au tout nouveau Magmell Deep Sea Aquarium. Ce gigantesque complexe sous-marin vient d'ouvrir et offre à ses visiteurs une découverte inédite de la faune sous-marine, à 200 m de profondeur. La passion de Keitaro l'emmènera sur des chemins inattendus au service du Magmell. Auprès du professeur Minato, le balayeur devra apprendre les secrets des calamars géants, sauver une espèce en danger, se confronter aux pêcheurs, et apprendre à préserver autant que possible un monde marin toujours plus mis en danger par les activités humaines.

     

    Auteur : Kiyomi Sugishita

     

    Genre : Manga, Seinen

     

    Date de sortie : 4 octobre 2018

     

    Éditions : Éditions VEGA

     

    Note : 20/20 Coup de cœur

     

    Magmell

    C’est le premier manga que je lis des éditions VEGA et quelle magnifique surprise !

     

    J’ai tout de suite été attirée par la couverture et par le résumé et je n’ai pas été déçue.

     

    Keitaro est un jeune homme qui travaille comme balayeur au sein de l’aquarium Magmell.

     

    Magmell est un endroit assez spécial, ici pas de pingouins, de dauphins ou de poissons ordinaires.

     

    On y retrouve des espèces qui vivent au cœur des abysses :

     

    calamars géants, bathynomes géants, requins lézards, corbeille de vénus et grands cachalots.

     

    Le père de Keitaro lui a transmis cette passion des créatures des abysses et tout son savoir.

     

    Keitaro a toujours rêvé de travailler à Magmell, c’est son rêve et on sent une vraie passion chez lui.

     

    Il fera la rencontre du directeur de Magmell qui lui proposera de l’aider pour des petites missions.

     

    Keitaro va s’impliquer de plus en plus dans le fonctionnement de l’aquarium et on découvrira qu’il a un réel talent pour ça.

     

    Malgré son côté un peu maladroit, Keitaro est un jeune homme touchant, intelligent, respectueux et surtout travailleur.

     

    Il ne va pas chaumer et fera tout pour sauver une des espèces menacées de l’aquarium.

     

    J’ai beaucoup aimé ce début d’histoire.

     

    Les personnages sont tous très touchants et intéressants.

     

    J’ai vraiment très hâte d’en apprendre plus sur Keitaro et sur Magmell.

     

    Je trouve le sujet très original et j’avais l’impression d’être comme une petite fille lors de ma lecture.

     

    La découverte de ce monde sous-marin est tout simplement fascinant.

     

    Pour vous parler un peu des dessins, il faut dire qu’ils sont tout simplement magnifiques !

     

    Je n’ai franchement rien à redire pour ce premier tome à part qu’il était trop court et que je suis quelqu’un qui manque de patience.

     

    J’en voulais plus et je suis heureuse de pouvoir vous annoncer que le second tome sortira le 14 février !

     

    Alors si vous cherchez un manga qui sort du lot avec des personnages attachants et une histoire originale, n’hésitez plus !

     

    Pour terminer j’aimerais remercier les Éditions VEGA et Babelio pour ce coup de cœur

     

    et j’espère que j’aurais la possibilité de lire la suite dès sa sortie.

     

    Bonne lecture à tous !

     

    Belinda 


    votre commentaire
  • La cabane

    Résumé : Julien et Bérénice se donnent rendez-vous chaque mardi midi dans un lieu étrange, le Dôme. Là, dans la chambre douze qu'ils baptisent "La cabane", le jeune homme et la prostituée s'aiment en secret. Un amour contraint et douloureux, limité à deux heures de bonheur chaque semaine. Jusqu'au jour où l'énigmatique Bérénice déclare à son compagnon tourmenté que leur amour va pouvoir devenir réalité, affranchie et éternelle. 

     

    Auteur : Phillippe Leclercq

     

    Genre : Romance

     

    Date de sortie : 27 mars 2017

     

    Éditions : Les éditions abordables

     

    Note : 10/20

     

    La cabane

    Je dois avouer que j’ai été plutôt déçue par ce livre.

     

    Je m’attendais à une jolie romance et à m’évader tout comme le suggère la couverture

     

    mais ça n’a malheureusement pas été mon cas.

     

    Je tiens à préciser que ce n’est que mon avis,

     

    il pourrait tout à fait plaire à d’autres lecteurs mais j’avoue que je n’ai pas vraiment accroché et que la fin m’a un peu frustrée.

     

    Pour commencer, Julien est dépeint comme un personnage assez ignoble et imbu de sa personne.

     

    Je n’ai pas réussi à m’attacher à lui ni à le cerner.

     

    En ce qui concerne Bérénice, j’ai trouvé le personnage un peu fade.

     

    Je n’ai pas été emportée par la romance et malgré le côté un peu mignon du livre, je n’ai pas voyagé plus que ça.

     

    La plume de l’auteur est plutôt simple voire même un peu trop simple.

     

    En tout cas, que ce soit pour l’histoire ou pour la plume de l’auteur, je n’ai pas été très emballée

     

    et je n’ai pas vraiment trouvé la passion ou la romance dans l’histoire.

     

    La fin de l’histoire m’a un peu frustré car elle est à mon goût très mal expliquée.

     

    Je pense que si vous cherchez une lecture simple, rapide avec une petite romance mignonne vous y trouverez votre compte !

     

    Le livre se lit très vite ce qui est encore un point positif mais je n’ai malheureusement pas été séduite.

     

    Je vous invite tout de même à vous faire votre avis sur ce petit livre.

     

    Pour terminer j’aimerais remercier les éditions abordables pour l’envoi de ce roman

     

    et j’espère que vous prendrez tout de même le temps de découvrir ce livre qui fera peut-être votre bonheur

     

    et qui vous fera peut-être voyager.

     

    Belinda 


    votre commentaire
  • Mon ombre assassine

    Résumé : En attendant son jugement, du fond de sa cellule, Nadège Solignac, une institutrice aimée et estimée, livre sa confession. Celle d'une enfant ignorée, seule avec ses peurs. Celle d'une femme manipulatrice et cynique. Celle d'une tueuse en série froide et méthodique. Un être polymorphe. Un visage que vous croisez chaque jour sans le voir. Une ombre. Une ombre assassine.

     

    Auteur : Estelle Tharreau

     

    Genre : Thriller et Policier

     

    Date de sortie : 17 janvier 2019

     

    Éditions : Taurnada

     

    Note : 20/20 Coup de cœur 

    Mon ombre assassine

    Si ce livre vous intéresse, préparez-vous à vous faire retourner le cerveau.

     

    Ce livre est tout simplement incroyable.

     

    J’avoue avoir eu besoin d’une bonne soirée de repos après avoir terminé ma lecture.

     

    Ce n’est pas la lecture la plus facile du monde.

     

    On suit Nadège Solignac, une institutrice qui paraît aux yeux de tous être une femme très sympathique,

     

    adorée par ces élèves et les parents de ces élèves, elle nous raconte une toute autre histoire

     

    depuis la cellule dans laquelle elle est enfermée.

     

    Nadège nous raconte comment depuis son enfance elle a toujours été utilisée, humiliée, maltraitée, menacée

     

    et comment elle est devenue la personne qu’elle est aujourd’hui.

     

    Estelle Tharreau nous présente un personnage fascinant !

     

    Nadège a comme elle le dit une part d’ombre et elle la cache très bien.

     

    J’ai ressenti une grande confusion pendant ma lecture car plus on avançait dans l’histoire

     

    et plus j’avais en quelque sorte pitié de Nadège.

     

    Elle a subi des choses horribles et j’ai même presque commencé à m’attacher à elle

     

    malgré le fait qu’elle puisse être une meurtrière, manipulatrice et sanguinaire.

     

    C’est comme si l’auteure nous plaçait à l’intérieure de la tête de Nadège, on a toutes ses pensées

     

    et toute sa vie défile devant nous jusqu’au moment présent.

     

    Le fait qu’elle ait eu une enfance difficile et de lire tout ce qu’elle a pu subir durant son enfance

     

    et de son adolescence rend floue la barrière entre victime et bourreau.

     

    J’avoue avoir eu beaucoup de mal à choisir de quel côté j’étais, d’un côté j’avais pitié de Nadège

     

    et je voulais la protéger et d’un autre côté, j’étais écœurée par ce qu’elle faisait.

     

    C’était une lecture très intense, sombre, prenante et addictive.

     

    On passe à travers un tourbillon d’émotions.

     

    Je pense que je n’ai pas besoin de préciser que ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains…

     

    Le roman est très bien écrit et la plume de l’auteure est très agréable donc les pages se dévorent littéralement.

     

    Je ne peux que vous recommander ce roman si vous aimez les thrillers glaçants et les personnages atypiques

     

    et si vous êtes tout comme moi fascinés par ce genre de personnages !

     

    Pour terminer je voudrais remercier les éditions Taurnada pour l’envoi de ce thriller que je ne suis pas prête d’oublier.

     

    Belinda 


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique