• La poupée aux yeux de verre

    La poupée aux yeux de verre

     Résumé : Fabriquée en 1815 en Angleterre, après une vie d’ombre et de mystères, elle trouve désormais refuge chez un auteur. Après plusieurs nuits de confessions, il a commencé à écrire son histoire, parfois impossible à mettre en mots tellement l’horreur était insupportable. Il a quand même essayé de retranscrire au mieux ses mémoires. Bienvenue dans la tête d'une poupée. Ce n'est pas une simple poupée, c'est Mortifère.

     

    Auteur : Tony Perraut

     

    Genre : Terreur, Roman noir et Horreur

     

    Date de sortie : 31 octobre 2018

     

    Éditions : Auto-édité

     

    Note : 20/20 Coup de coeur

     

    La poupée aux yeux de verre

    Si vous aimez les thrillers psychologiques vous ne serez pas déçus.

     

    Entre rêves, hallucinations et réalité, Tony Perraut vous fait entrer dans la vie de Rose

     

    et de Mortifère, la poupée aux yeux de verre.

     

    J’ai trouvé le mélange entre suspense, horreur et gore très intéressant.

     

    Les chapitres sont très courts ce qui rend la lecture addictive et très fluide.

     

    On n’a pas le temps de s’ennuyer.

     

    Dans cette histoire on découvre donc l’histoire de Rose qui est une jeune fille maltraitée par son père

     

    qui l’enferme la plupart du temps dans une cage.

     

    Mortifère est sa seule amie depuis que sa sœur jumelle et elle ont été séparées.

     

    Les horreurs qu’elle vit au quotidien la détruisent petit à petit mais Mortifère,

     

    sa poupée, sera sa confidente et sa conseillère.

     

    L’histoire tourne autour de la vie de Rose et de la relation qu’elle a avec cette poupée.

     

    Je dois dire que je me suis rapidement laissé emporter par la plume de l’auteur.

     

    Des paroles fortes et remplies d’émotion avec une pointe de poésie.

     

    C’était une lecture très agréable en dehors des moments de tortures et du côté parfois un peu gore.

     

    L’histoire en soi est très troublante.

     

    Mortifère et Tony Perraut entrent dans votre tête

     

    et vous font revenir en arrière puis vous font avancer dans le temps.

     

    Avec tous ces flash-backs et ces évènements, on ne sait plus ce qui est vrai ou faux.

     

    Est-ce Mortifère qui nous manipule ?

     

    Elle nous parle et nous raconte son vécu.

     

    Est-ce un rêve ?

     

    Est-ce que Rose va se réveiller dans sa cage ?

     

    Est-ce que ce sont des hallucinations ?

     

    On se pose toutes sortes de questions et j’ai dévoré les pages pour arriver au dénouement final.

     

    J’ai trouvé l’histoire originale mais plus triste qu’effrayante.

     

    Les personnages m’ont beaucoup touchée.

     

    La douleur de Rose, sa fragilité et sa détresse se ressentent durant toute la lecture.

     

    J’ai eu pitié d’elle et cette fin m’a convaincue.

     

    Le talent de Tony Perraut n’est plus à prouver !

     

    Donc si vous cherchez un thriller psychologique, plein d’émotion avec un plume addictive et touchante n’hésitez pas.

     

    C’est un roman qui sort du lot et je ne sais pas ce que vous en pensez,

     

    mais personnellement je n’ai jamais aimé les poupées…

     

    Merci encore une fois à Tony Perraut pour ce service presse et pour cette superbe découverte !

     

    Je ne sais pas pour vous mais ça me donne envie de dévorer tous les romans de cet auteur.

     

    Bonne lecture et pensez à fermer les yeux de vos poupées avant d’aller vous coucher !

     

    Belinda 

    « RougeLena Wilder, carnet 2 »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Pascale C
    Dimanche 7 Avril à 19:47

    Bonjour et merci pour ce résumé et votre ressenti, ça donne envie de le découvrir

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :